L’Église St Georges


Cette magnifique petite église romane ravira les promeneurs. à quelques kilomètres de nos chambres d’hôte, découvrez le charme de ses fresques colorées dans le petit village paisible de St Cirq Madelon.

Histoire

Mentionnée en 1321 dans le testament du Seigneur de Gourdon et édifiée aux environs du 12ème siècle, selon un prêtre spécialiste des église romanes peut-être dès le 9ème siècle. Elle fut détruite en partie puis reconstruite au 16ème siècle et agrandie au 18ème siècle.

Architecture

  • Le choeur de style roman date du 11/12ème siècle
  • La chapelle Nord de style gothique fut rebatie au 16ème siècle
  • La chapelle Sud, plus récente daterait du 18ème siècle

Peintures

Assez bien conservées sous les couches de crépi, les badigeons à la chaux, les enduits; elles ont été découvertes en l’état et simplement restaurées, jamais reconstituées.

  1. Le christ en majesté et les allégories des 4 évangélistes ©Serge Briez

    Le christ en majesté et les allégories des 4 évangélistes ©Serge Briez

    Le plafond du choeur daté du 12 ou 13ème siècle représente le christ en majesté et les allégories des 4 évangélistes : Saint Jean (Aigle), Luc (Taureau), Marc (Lion), Mathieu (Ange). Elle fut découverte par sondage sous les crépis et identifié par la représentation des étoiles (8 branches ondulées) et la nature des pigments naturels.

  2. L’abside (murs du choeur) daté mi 19ème : décor de croix de Malte et embrasure d’une fenêtre laissant penser à la commanderie des Templiers de Soulomès.
  3. Chapelle Nord, début 19ème (tentures, drapés…) Le mur très abimé a été restauré en pierres apparente. La fenêtre avec un trilobe était murée, un vitrail récent a été créé pour ce lieu représentant une ouverture vers l’espace, l’avenir, le temps … l’espérance.
  4. Chapelle Sud, tableaux du début 20ème, fait par un artiste de grande valeur : composition des scènes, représentation des plis des vêtements,… Une déscente de croix, Marie -Madeleine réconfortant le christ
  • Le vitrail de St georges terrassant le dragon dont la restauration est daté de 1862 Clermont-Ferrand, puis une restauration récente en Juillet 1999.
  • Le retable du 17ème en bois sculpté, décoré à la poudre d’or, œuvre des frères Tournier, célèbres dans le Lot. Ce rétable est répertorié au patrimoine.

Découvrez toutes ces merveilles et bien d’autres encore comme les 3 Blasons qui ont du être apposé lors du décès de seigneurs protecteur de l’Église.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s